MONTRAITEMENTACNE.ORG

Traitement Acné: ce qu'il faut savoir

acne-dos

Conseils pour traiter l’acné au dos

L’acné peut toucher toutes les parties du corps riches en glandes sébacées, telles que le visage, le cou, la poitrine ou le dos.

Il existe différentes formes de maladies acnéiques liées au dos, mais heureusement, il existe des traitements pour les soigner. Voici quelques conseils pour traiter la maladie acnéique dans le dos.

Où l’acné aime-t-elle se loger ?

La maladie acnéique résulte de l’augmentation de la sécrétion du sébum, de l’existence de bactéries et d’une réaction inflammatoire de l’organisme.

L’hypersécrétion de ces glandes sébacées vient du fait qu’elles sont stimulées par les hormones stéroïdes venant des ovaires, des testicules et des surrénales. C’est ainsi que se fait l’hyper séborrhée et le phénomène peut obstruer les follicules.

Les bactéries profitent de cette occasion pour s’étaler et le corps développe un processus inflammatoire. D’autres facteurs entrent aussi dans le mécanisme de la formation de l’acné en provoquant une hyper kératinisation.

Ainsi, l’affection ne se manifeste que dans des zones bien distinctes, là où il y a une forte densité de glandes sébacées.

C’est la raison pour laquelle les boutons aiment se loger au niveau du visage, du haut de dos, sur les épaules, la nuque et enfin la poitrine.

Les différentes formes d’acné du dos

Il existe différentes formes d’acné en lien avec le dos. L’essentiel est de ne pas confondre de simples boutons d’irritation qui peuvent résulter d’une forte transpiration avec des manifestations plus graves telles que l’acné conglobata. Les boutons évoluent selon différents stades et selon la gravité.

Au début, il s’agit d’une forme non inflammatoire. L’acné survient sur une peau grasse et se manifeste par des points noirs ou des microkystes blancs.

Dans ce cas, elle est appelée « rétentionnelle débutante ». Lorsque ce stade résiste au traitement habituel contre l’acné, il devient une « acné rétentionnelle installée ».

À un stade avancé, il se produit un processus inflammatoire avec des papules et des boutons rouges inflammatoires. C’est l’acné modérément inflammatoire. Et à un stade encore plus avancé, c’est « l’acné inflammatoire moyenne ».

A un stade plus grave, l’acné devient sévère. La déstructuration tissulaire peut aboutir à des nodules pouvant évoluer en kyste et c’est l’acné conglobata ou nodulaire.

Conseils pour traiter l’acné dans le dos

De nombreux traitements pour soigner l’acné dans le dos existent et quelques conseils sont à suivre. Tout d’abord, il faut se rappeler d’une chose : chaque cas est différent et il est indispensable de consulter un dermatologue pour connaître le traitement adéquat. Tout dépend en effet de sa forme clinique :

● L’acné légère se traite par des topiques locaux sous forme de lotions, de crèmes, de gel ou de savons. Les produits les plus utilisés sont la peroxyde de benzoyle pour ses propriétés bactéricide et anti-inflammatoire, l’acide salicylique pour son effet préventif sur la formation des comédons ou encore le soufre et le résorcinol pour réduire la sécrétion de sébum.

● L’acné inflammatoire et sévère nécessite l’utilisation de topiques locaux de peroxyde de benzoyle, d’antibiotiques, de rétinoïdes ou un traitement hormonal et une prise orale de ces mêmes substances.

Les antibiotiques tels que la tétracycline, la minocycline et la doxycycline luttent contre le développement bactérien et le processus inflammatoire ; les rétinoïdes stimulent le renouvellement cellulaire.

Précédent

Tout sur l’acné juvénile

Suivant

Soigner l’acné grâce à l’homéopathie

  1. Arthan

    Bonsoir.
    Super conseil retrouvé dans cet article. Si je pouvais me permettre d’en rajouter sa serait de bien manger avec une alimentation saine ainsi que de faire attention à son hygiène notamment la propreté et la pureté de la peau. Bonne soirée 🙂

Laisser un commentaire

Copyright Montraitementacne.org 2015