Le zinc joue un rôle actif pour lutter contre l’acné modérée. Cet oligo-élément est également efficace pour lutter contre les réactions inflammatoires.

Il existe dans différents aliments ou sous forme de médicaments, mais certains facteurs peuvent épuiser les réserves en zinc.

Le rôle du zinc dans le traitement de l’acné

Trouvé à l’état de trace dans l’organisme, le zinc est un oligo-élément qui existe dans toutes les cellules. En tout, il fait 2 g : 65% se concentrent dans les muscles et 20% dans les parties osseuses.

Il joue beaucoup dans la réponse de l’immunité, dans la croissance, dans certaines fonctions de reproduction et neurologiques et dans la synthèse d’ADN ou ARN.

Mais il a aussi son rôle dans la vision, le goût et l’odorat, la régulation de l’humeur, les fonctions de l’hormone thyroïdienne et les fonctions métaboliques de l’insuline.

Il est également actif dans le traitement de l’acné modérée et avec des vertus anti-inflammatoires, bactéricides, cicatrisantes et antioxydants, c’est un meilleur allié de la peau.

Ceci est bien démontré aujourd’hui et de nombreuses études des années 1970 et 1980 indiquent que la prise de zinc réduit le nombre de boutons d’acné chez les patients atteints.

Comment puiser le zinc pour traiter l’acné ?

Le zinc est prouvé être efficace pour combattre l’acné. Il existe deux manières de procéder : manger des aliments riches en zinc ou le prendre sous forme de médicaments.

Les aliments conseillés dans ce cas sont le poisson et les fruits de mer comme le crabe, les langoustes et les huîtres.

Mais il y a aussi les viandes de veau, de bœuf, d’agneau, de poulet, le foie, les œufs, les céréales, les légumes secs, les fruits… Tous apportent une quantité appréciable.

Il peut également être sous forme de médicaments, en gélules ou en compléments alimentaires. Cette présentation est toujours délivrée sur ordonnance et il est conseillé de l’avaler à jeun pour augmenter son absorption.

Une supplémentation en zinc a toujours été nécessaire dans le traitement de l’acné et combiné à l’application topique d’antibiotique, le zinc réduit efficacement les signes. Il cicatrise les séquelles des boutons et aide à ralentir l’apparition de nouvelles éruptions.

Faites le plein de zinc pour prévenir l’acné

Cet oligo-élément est beaucoup plus doux que l’antibiotique. Il faut préférer le zinc d’origine animale plutôt que celui d’origine végétale.

D’ailleurs, une carence peut entraîner beaucoup d’autres troubles d’ordre digestifs, dermatologiques, immunitaires, neurologiques, etc.

Pour 100g d’huîtres, vous bénéficiez déjà de 16mg de zinc et pour 100g de pain complet, vous en assurez 5mg. Si vous consommez 100g de foie de porc ou de veau, votre organisme assimilera 9mg de zinc et pour 100g de germe de blé, ce sera 7mg.

Pour 100g de foie de canard, de jaune d’œuf ou de la viande de bœuf, le corps bénéficiera de 4mg de zinc…

Le zinc est un bon traitement dans la prévention de la maladie acnéique. Cependant, certains facteurs tels que la consommation d’alcool, de tabac, de thé ou de café, la prise de diurétiques ou le stress, risquent d’épuiser ses réserves.

Ainsi, quand vous souffrez d’acné, mieux vaut arrêter de fumer, de boire beaucoup de thé, de café ou d’alcool pour que la supplémentation en zinc soit efficace.