L’acné du nourrisson se présente sous des formes spécifiques et différents facteurs en sont l’origine. Elle est fréquente chez les bébés, de la naissance à l’âge de 2 mois et peut disparaître généralement au bout de 15 à 30 jours. Faisons le point pour savoir comment faire pour lutter contre ce type d’affection.

Comment se présente l’acné du nourrisson ?

L’acné du nourrisson apparaît dans les sept premiers jours de sa vie et peut disparaître habituellement quand le bébé a 1 ou 2 mois. Cependant, elle peut être persistante pendant plusieurs mois chez certains petits.

D’après les chiffres, 20% des nouveau-nés sont concernés par l’acné. L’origine peut être tout à fait normale et c’est une maladie qui n’est pas grave en soi. Elle peut se traiter très facilement.

Elle résulte d’une production trop importante de sébum par les glandes sébacées. Ceci est dû à un changement d’hormones au cours de la grossesse de la maman.

Habituellement, cette forme d’acné peut se manifester dès le premier jour, par de petits boutons blancs apparaissant sur le nez, les joues, le front et/ou le menton.

Elle peut également s’exprimer par de petits boutons roses ou rouges sur le visage. Parfois, on peut constater des points qui contiennent du pus et l’acné peut s’accompagner de prurit qui peut rendre le bébé irritable.

Facteurs favorisant l’acné du nourrisson

L’acné peut arriver par de véritables poussées chez certains nourrissons, pendant les quatre premières semaines de leur vie. Les hormones venant de la maman durant la grossesse peuvent en être la cause.

En effet, une forte activité hormonale pendant la fin de la gestation stimule les glandes sébacées, favorisant une hyper séborrhée, responsable de l’apparition de l’acné.

Mais ce n’est pas tout, des produits cosmétiques ou de toilette utilisés pour bébé sont souvent responsables de l’apparition de ces points noirs. Ils peuvent irriter la peau du bébé, risquant de l’agresser et la rendant plus vulnérable aux lésions d’acné.

Une supplémentation importante en fluor ou en eau minérale dans les biberons du bébé peut favoriser la survenue de ces lésions acnéiques.

Conduite à tenir devant une acné du nourrisson

Pour le traitement de l’acné du nourrisson, les soins sont assez similaires à ceux pour traiter la jaunisse. Il n’y a pas de véritable traitement et le médecin pourra prescrire des antibiotiques locaux ou par voie générale si l’acné est importante.

L’important est surtout de prendre quelques précautions. Ainsi, avant d’utiliser des produits pour soigner un bébé, il est souhaitable de toujours demander l’avis d’un médecin, d’un pédiatre ou d’un dermatologue.

Pendant les soins, il faut faire très attention à l’application des produits sur la peau : ne pas frotter les boutons. Le mieux est de les éponger de manière délicate.

Il est possible d’utiliser des savons doux ou des pains dermatologiques tout en évitant les savons, crèmes, pommades ou lotions trop grasses.

Il n’est en outre pas conseillé de percer les boutons pour prévenir les risques de cicatrices ou d’infection de l’épiderme. Il faut aussi éviter d’exposer la peau au soleil qui risque d’aggraver la situation.